Qu'est-ce que tu lis ? Blog Littérature jeunesse

20 octobre 2017

Journée du Manuscrit Francophone

Aujourd'hui, se déroule à Paris la journée du Manuscrit Francophone. En voyagean sur internet pour annoncer cette manifestation, j'ai lu que les Françaient aimaient écrire et que l'autoédition était en progression, car il est de plus en plus difficile d'être édité par une maison d'édition.

Dans mes tiroirs, je garde précieusement les deux manuscrits de romans que j'ai écrit en 1997 et 1998. Je les avais proposés à des éditeurs. Le premier roman intitulé "Lisa" a été jugé "trop noir" par l'éditeur...et depuis trois ans, cet éditeur a lancé une collection "série noire", je devais être en avance sur mon époque...Pour le second, il a été jugé "trop court", un roman de 150 pages !

Il y a quelques temps, deux universitaires ont retrouvé un manuscrit de l'écrivain américain, Ernest Hemingway, une histoire écrite et illustrée à l'âge de dix ans. Cette découverte est précieuse, car les manuscrits ont toujours une grande valeur, déjà pour son auteur et après pour ses descendants, où ceux qui cherchent dés pépites littéraires.

Et vous, cher lecteur de ce blog : Ecrivez-vous des histoires ? Avez-vous écrit dans votre enfance ? Gardez-vous encore ces écrits ?

Vous pouvez laisser un commentaire ou m'écrire sur : monstylovoyageur@gmail.com pour un échange plus sympathique.

Fabienne

CAHIER HEMINGWAY

JOURNEE DU MANUSCRIT

Posté par fabie1207 à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 octobre 2017

Didier Zanon et Sébastien Pelon "Le roi de la nuit"

4eme de couverture : "Chaque nuit, Paul part explorer le monde, bien au chaud sous ses couvertures. Une nuit, il va assister à une fête où les animaux sont réunis pour élire le roi de la Nuit"

Nombre de pages lues : 18 pages tout carton.

Mon avis : Ce titre fait partie d'une nouvelle collection des éditions Fleurus : Une Histoire et au lit. Le livre se présente en format 20 cmx 20 cm, en pages cartonnées épaisses, agréable lorsque l'on caresse les pages. Il peut facilement se glisser dans un sac de voyage, sans s'abimer, si vous partez avec vos enfants, car l'histoire du soir, se lit partout où l'on se trouve.

Paul part explorer son rêve sur son lit magique et rencontre, Monsieur le Hibou, Dame la Lune et un fantôme : il est élu le roi de la Nuit...Une belle histoire qui montre qu'il y a une vie la nuit aussi, tout ne s'arrête pas quand on s'endort.

Lire une histoire le soir avec son enfant lui ouvre la porte du monde des rêves et stimule aussi son imagination.

Ce moment de complicité, qu'est l'histoire du soir, doit rester un rituel, où chacun se pose un instant.

Les illustrations sur un fond bleu nuit apportent au texte une magie apaisante où l'enfant, comme Paul, se laisse transporter par le rêve.

Didier Zanon et Sébastien Pelon "Le Roi de la Nuit". Collection : Une histoire et eu lit. Editions Fleurus, 2017.

Fabienne

HISTOIRE AU LIT

Posté par fabie1207 à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2017

Extraits du livre de Ransom Riggs "Miss Peregrine et les enfants particuliers : la bibliothèque des âmes"

En lisant ce tome trois de la série "Miss Peregrine et les enfants particuliers", j'ai relevé deux courts extraits que je voulais partager avec vous :

"Le problème avec la frontière qui sépare la simple imprudene de l'acte totalement stupide, c'est qu'on la distingue seulement après l'avoir franchie". (Page 81)

"Nul ne peut vous blesser plus cruellement que les personnes que vous aimez" (Page 460)

 

Fabienne

BIBLIO DES AMES

Posté par fabie1207 à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2017

Ransom Riggs "Miss Peregrine et les enfants particuliers : La bibliothèque des âmes"

4eme de couverture : "Dans le Londres d'aujourd'hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d'Addison, l'illustre chien articulier doué de parole. Ainsi rejoignent-ils l'Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable, où séjournent les particuliers les moins recommandables..."

Nombre de pages lues : 594 pages

A partir de 12 ans.

Mon avis : J'ai acheté ce tome 3 cet été parce que je voulais découvrir Miss Peregrine et les enfants particuliers et le titre "La bibliothèque des âmes" m'intriguait. Ne pas avoir lu les deux précédents livres n'étaient as une gêne.

Au début du livre, il y a une présentation des différents clans avec des photographies qui annoncent notre entrée dans un univers lugubre avec des personnages aussi attachants que terrifiants. Avant de pouvoir libérer Miss Peregrine et les enfants particuliers, ils se passent beaucoup de choses : des pièges, des rencontres sincères ou méfiantes. Chaque lieu, chaque personnage, chaque scène sont décrits avec une précision minutieuse, ce qui permet au lecteur de vraiment ressentir l'aventure vécue par Jacob et Emma.

Les photographies qui ponctuent les chapitres, apportent cette ambiance particulière qui donne la chair de poule de la première à la dernière page.

Je félicite Ransom Riggs, l'auteur de ces livres, qui nous offre une vraie histoire où l'imagination est exploitée à cent pour cent. J'aurais beaucoup aimé lui poser des questions sur son travail en tant qu'écrivain, comment se renouveler quand on écrit plusieurs tomes.

J'ai passé un excellent moment de lecture dans "La Bibliothèque des âmes" avec Jacob et Emma, pour retrouver "Miss Peregrine et les enfants particuliers".

Ransom Riggs "Miss Peregrine et les enfants particuliers : la bibliothèque des âmes". Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sidonie Van den Dries. Editions Le Livre de Poche, 2017.

Fabienne

BIBLIO DES AMES

Posté par fabie1207 à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

Aurélie Bombace et Nathalie Janer "Londres pour un jour ! - London for a day !"

4eme de couverture : "Andrew est un solitaire, les jeux vidéo c'est ce qu'il préfère. Quand la cloche de l'école sonne les grandes vacances d'été, il se dépêche de rentrer pour jouer.

Mais la partie qui va commencer n'est pas celle qu'il avait imaginée. Dans les rues de Londres, il va vivre une aventure qu'il n'est pas près d'oublier !"

"Andrew is a loner, prefering video games to friends. When the bell rings to announce summer holidays, he hurries ome to play.

But the game that he is about to play is not what he imagined. In the streets of London, he'll have adventure he won't soon forget !"

Nombre de pages lues : 28 pages

Mon avis : Une histoire bilingue qui s'adresse aux enfants qui passent leur temps libre sur les écrans à découvrir un monde virtuel, alors que dans le monde réel il y a de belles choses à découvrir. Ici, Andrew redécouvre Londres, la capitale britannique avec ses attraits touristiques qui appartiennent à l'histoire de cette ville anglaise.

Cette version bilingue est une excellente idée pour le jeune lecteur qui s'initie à une nouvelle langue. Cette histoire montre aussi qu'il est beaucoup plus sympathique de se trouver de vrais amis, que des semblants d'amis, sur les réseaux sociaux, que nous ne pouvons même pas qualifier comme tel car nous ne les connaissons pas dans la réalité.

Je ne connaissais pas les éditions Limonade, basées en Suisse. J'ai visité leur site pour découvrir leur pétillant catalogue : www.editions-limonade.com

Aurélie Bombace et Nathalie Janer "Londres pour un jour ! London for a day !". Traductions de Katie Hayoz. Editions Limonade, 2016.

Fabienne

LONDRES LONDON

Posté par fabie1207 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2017

L'Petit Mardi

Dans une rentrée, il y a toujours un petit nouveau, et l'univers de la presse ne déroge pas à la règle.

Bienvenue au magazine TOTALEMENT culturel : L'Petit Mardi, dont le premier numéro de Septembre-Octobre se trouve en kiosque. Ce magazine vise à promouvoir la culture à travers le regard de jeunes de 16 à 19 ans qui écrivent les articles.

Le premier numéro offre un florilège de sujets, différents les uns des autres : politique, économie, théâtre, rentrée littéraire, la cuisine, un dossier sur les déplacements dans l'espace...Chaque thème suscite l'intérêt, le besoin de découvrir et les jeunes doivent s'ouvrir au monde, quitter leurs écrans car le monde culturel se voit, se touche, il permet d'accroitre ses connaissances mais aussi de s'évader par l'art, la musique, la lecture...

J'adhère totalement à cette initiative car ce sont les jeunes qui s'investissent dans un domaine qu'ils connaissent, mais qu'ils ne maitrisent pas forcément car certains domaines culturels -même si beaucoup d'efforts ont été fait- ne savent pas communiquer avec la jeunesse curieuse et désireuse d'apprendre.

Nathan Freret qui fait partie de l'aventure de ce magazine, a répondu à nos questions : 

1 - Comment est née l'idée de créer ce magazine ?

Nathan : L'Petit Mardi est né des suites de la rencontre entre Camille Ibos et Guillaume Benech lors d'un prix littéraire. Au delà de leur amitié, ils ont voulu bâtir un projet commun autour de leur passion : la littérature. Guillaume Benech avait d'ores et déjà créé pendant l'école primaire un journal s'appelant L'petit mardi. Le nom était alors déjà trouvé. Ils ont alors commencé à écrire de manière régulière, d'abord en version numérique, puis en version papier gratuite en Normandie, et aujourd'hui c'est à toute la France que s'attaque les chevaliers de la littérature, en pulbiant en version payante en kiosque le magazine.

L'Petit Mardi, c'est tout un ensemble de valeurs, qui sont encore aujourd'hui conservées. La volonté première était de partager la culture, la connaissance, et la passion de la lecture, et ce sont encore aujourd'hui les trois piliers du journal.

2 - L'Petit Mardi est écrit par des jeunes de 16 à 19 ans, pensez-vous que la culture intéresse suffisamment les jeunes ?

Nathan : Dire que la culture n'intéresse pas les jeunes revient soit à les mépriser, soit à ne pas essayer de les comprendre. Le mépris viendrai d'une hiérarchisation des formes de culture. Les jeunes sont constamment connectés, et se forment une culture qui leur est propre, par distinction. Cependant, la culture n'est pas fermée, et le but du Petit Mardi n'est pas de la relayer. L'Petit Mardi veut faire entrer dans le monde des jeunes une culture plus traditionnelle. Ne pas comprendre les jeunes revient à dire qu'ils ne sont pas intéressés par la culture, alors que ce sont les plus gros consommateurs de contenu d'information, sur les réseaux sociaux notamment, qu'ils sont nombreux à visionner des films, lire, etc...Il n'y a qu'à poser la question à une dizaine de jeunes pour se rendre compte que même dans leurs activités extra-scolaires les jeunes sont enclin à s'intéresser à la culture. Ainsi, au Petit Mardi on pense que la culture n'est une affaire d'âge, mais plutôt une affaire de passion. La preuve en est : nos rédacteurs sont passionnés par des sujets qui parfois sont des sujets dits "d'adultes" comme l'économie, la politique ou bien l'histoire...

3 - Comment se passe la rédaction du magazine, la sélection des articles, des sujets ?

Nathan : La rédaction d'un magazine commence dès le lendemain de la sortie du numéro précédent. La directrice de la rédaction, Charlotte Legrand, contacte un par un les rédacteurs, et ils parlent du futur sujet de leur rubrique. Souvent les rédacteurs sont force de proposition, et eux-mêmes passionés par leur rubrique, il faut les contenir, pour qu'ils n'écrivent pas sur tout. Ensuite, la rédaction des rubriques se fait en plusieurs temps, toujours supervisée par Charlotte Legrand, et les grandes lignes du journal sont définies lors d'une réunion mensuelle de la rédaction. A la fin, il ne reste plus aux rédacteurs qu'à choisir les illustrations qui illustreront le mieux leurs propos, à envoyer à notre graphiste, et quelques jours après le magazine est en kiosque !

4 - En tant que fondateurs de ce magazine, pouvez-vous vous présenter, d'où vous venez ?

Nathan : Je ne peux pas clairement répondre à cette question, n'étant pas fondateur. Sinon, Guillaume Benech est un lycéen de Rouen, qui a réussi, avec le soutien de ses parents, à se créer un univers bien à lui, et particulier pour un jeune de son âge. Il est multi-projets, toujours sur le qui-vive, et toujours prêt à lancer un nouveau projet. Ambitieux, Guillaume sait aussi très bien rester pragmatique lorsqu'il le faut et manage toute l'équipe d'une manière exemplaire, grâce à un management horizontal permettant à tous les contributeurs de se sentir intégrés dans L'Petit Mardi Company.

5 - A presque un mois de la sorie de ce premier numéro, avez-vous déjà des retours des lecteurs ?

Nathan : Les premiers retours sont bien évidemment de notre entourage, qui ont été particulièrement bons. Après, à travers des médias ou des échanges que l'on a pu avoir avec des lecteurs, l'immense majorité a été satisfaite du premier numéro. Souvent, ils reviennent sur trois points que sont : la qualité des articles et leur capacité à faire passer légèrement des informations quelques fois complexes, la qualité du graphisme qui rend la lecture plaisante, et enfin l'audace du projet, un peu hors du commun.

L'Petit Mardi - Magazine culturel Septembre/Octobre 2017 - 46 pages - 0,90 euros.

L'Petit Mardi sur twitter : @lepetitmardi ou sur www.lpetitmardi.fr

COUVERTURE L'PETIT MARDI

Posté par fabie1207 à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2017

Bienvenue sur le Blog

Qu'est-ce que tu lis ? Cette question est souvent posée par nos enfants quand ils nous surprennent avec un livre à la main.

Qu'est-ce que tu lis ? Je pose souvent cette question aux enfants ou adolescents que je vois lire, car j'aime connaître leur goût en matière de lecture. Ils m'arrivent de découvrir, grâce à ces échanges, des auteurs ou des univers littéraires.

Qu'est-ce que tu lis ? Etait la question que me posait mon instituteur de CM2 car j'étais souvent plongée dans un livre à la récréation. Je ne pouvais pas lire à la maison car ma mère avait une aversion pour la lecture et l'écriture. Ces deux occupations étaient une perte de temps pour elle, aussi je les pratiquais en cachette.

Qu'est-ce que tu lis ? Est le nom de ce blog dédié à la littérature jeunesse, car, bien que je sois adulte et maman de deux enfants (de 8 et 17 ans), je suis curieuse, et j'aime regarder ce qui se passe dans l'édition jeunesse.

Sur ce blog, vous trouverez des notes de lectures (le mercredi et 2 vendredis par mois), des notes sur l'actualité, des reportages sur des manifestations autour de l'écriture et la lecture jeunesse.

Bienvenue à tous sur :

Qu'est-ce que tu lis ?

Fabienne

DSC03855

Posté par fabie1207 à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]